L'indexation partie 3

REPRÉSENTATION

Représenter quelqu’un est un rôle important. Pour mériter la confiance des personnes au nom desquelles le représentant parle, écrit ou agit, la transparence, la fidélité et le respect sont primordiaux.

Un représentant qui se veut digne de ce nom est investi du souhait, du désir, des attentes de la personne ou du groupe de personnes au nom de laquelle ou desquelles il parle, écrit ou agit.

Il doit s’assurer tout au long de sa représentation de leur adhésion à la position qu’il défend en leur soumettant les propositions qu’il avance ainsi que les mots qu’il utilise pour les traduire. 

Un vrai représentant n’interprète pas la volonté des individus pour lesquels il agit, il la traduit.

Nul ne peut invoquer une orientation large d’une association pour se permettre de prendre une position précise qui dénature le consentement de la personne ou du groupe de personnes représentées.

DÉMARCHE DE RÉSOLUTION D’UN PROBLÈME

L’ADR s’est penchée sur la situation de ses membres, retraités de l’État. Le problème de leur appauvrissement systématique a émergé rapidement, car ses effets leur cause un tort fort préoccupant.  L’ADR s’est alors engagée résolument dans une démarche pertinente pour la défense des intérêts de ses membres.

Pour régler un problème, 5 étapes sont suggérées :

  1. Distinguer le problème de ses symptômes

  2. Identifier les causes

  3. Trouver une solution

  4. Lancer les actions

  5. Suivre les résultats

LA TRIBUNE DES RETRAITÉS MISE SUR PIED PAR LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR

L’ADR siège à cette tribune dont le mandat est de permettre aux associations de retraités de s’exprimer sur divers enjeux liés aux régimes de retraite des secteurs publics et parapublics.

L’ADR s’est comportée en vraie représentante.

 (à suivre, 4e partie)

Aline Couillard

Retraitée de l'éducation

             (à suivre, 4e partie)